Marquage de lignes de jeux

Marquage de lignes sportives
Toutes les solutions pour réussir votre marquage

En intérieur, comme en extérieur, le marquage de lignes de jeux nécessite précision et savoir-faire. 

La problématique du marquage

Lors de toute construction sportive, la question du marquage est au centre des discussions. 

"Est-ce qu'il n'y a pas trop de lignes?"
"Mais on n'y comprend plus rien"
"Pourquoi vous n'avez pas marqué un terrain supplémentaire pour le tchoukball?"

Toutes ces questions sont légitimes. C'est pourquoi nous vous conseillons afin de trouver les meilleures solutions qui soient acceptables pour la majorité des utilisateurs

Le point de départ

L'étude du marquage au sol doit se faire généralement au début d'une construction. En effet, certains sports nécessite des douilles qui sont intégrées dans les fondations d'une salle de gym ou d'un terrain multisport. Sans ces douilles, il sera difficile de fixer des filets de volleyball ou des buts de handball par exemple. Il faut également tenir compte que chaque terrain a ses propres dimensions. De part notre expérience nous pouvons dire que l'étude du marquage est une étape primordiale qui permet de dimensionner au mieux votre surface de jeux.


 

1. Les normes

Il existe 3 types de normes sur lesquelles nous nous appuyons principalement:

  • Les normes fédérales | OFSPO à Macolin 
  • Les normes cantonales | services des sports 
  • Les normes des associations sportives | ASF, FIBA, ITF, etc.

A savoir que les normes fédérales et cantonales servent principalement au sport scolaire.
Tandis que les normes des associations sont plus généralement orientées sport professionnel ou de haut niveau.

norme OFSPO 801 realsport

2. Le plan de marquage

Le plan de marquage est une étape primordiale. En effet, il sert de base de discussion et transite entre les différents protagonistes d'un projet comme par exemple: 

  • Architecte
  • Direction des travaux
  • Maître de l'ouvrage
  • Service des sports
  • Professeur de sport

L'entreprise devant réaliser les travaux de revêtements sportifs est généralement responsable de fournir un tel plan. Notre rôle est également de pouvoir conseiller au mieux afin de trouver le compromis qui satisfera le plus grand nombre. Sachant qu'il est parfois difficile de contenter l'entier.

 

3. Les utilisateurs

Il est généralement conseillé d'intégrer dans l'étude du marquage un ou des utilisateur/s de l'installation sportive en question. Généralement nous rencontrons l'utilisateur principal ou prioritaire afin qu'il puisse donner un avis constructif sur ses besoins. Nous ne devons pas oublier que le revêtement sportif reste à ses yeux un outil de travail dont il souhaite en tirer le meilleur. Notre conseil à ce sujet est d'intégrer principalement les utilisateurs qui passent le plus de temps sur le terrain de jeu.

4. Trop ou pas assez de lignes?

Doit-t-on marquer tous les sports sur une surface multisports?

Prenons l'exemple d'une salle omnisports. Il est évident que si vous choisissez de marquer tous les sports, vous allez vous retrouver avec 3 à 4 km de lignes pour une salle faisant 1'300 m2. Cela donne un ratio d'environ 3 m de ligne par m2. La proportion de ligne est donc très grande.

Cependant plusieurs études nous confirment que le sportif entraîné ne voit que ses propres lignes et oublie les autres. Nous pouvons donc en déduire que la gène occasionnée par un nombre important de ligne ne touche principalement que les arbitres et les spectateurs.

5. La réalisation

La réalisation d'un marquage est faite par nos équipes qui ont suivi une formation interne et intensive sur le marquage de lignes de jeux. Il s'agit d'un métier très spécifique que peu d'artisans sont capables de réaliser. Cette approche, de l'étude à la réalisation, nous permet de vous conseiller au mieux sur les choix à faire pour réaliser un marquage qui convienne aux futurs utilisateurs. Grâce à notre bureau d'étude et nos techniciens, nous pouvons également réaliser toutes sortes de marquages "sur mesure" en fonction de vos idées ou besoins.

En savoir plus sur les marquages sportifs

 

Documentation

Jonathan Burgy
Jonathan
Burgy
05 novembre 2018